• cycle: Jean de Florette - Manon des Sources

    cycle: Jean de Florette - Manon des Sources

     

     

    https://www.liens-series.com/films/7981-jean-de-florette-manon-des-sources.html

      Jean de Florette Volet 01


      Au milieu des années 1920 dans un petit village fictif de Provence perdu dans la garrigue, Les Bastides Blanches, Ugolin revient du service militaire. Ce jeune paysan a un rêve : gagner de l'argent en cultivant des œillets. Son oncle, César Soubeyran, dit « le Papet », est un vieux célibataire prêt à tout pour que son neveu réussisse et se marie, afin que se transmette son nom, dont Ugolin est l'unique héritier. L'aboutissement de ces projets nécessite une source sur ses terres, un bien extrêmement précieux. La « ferme des Romarins » conviendrait parfaitement.
      Le Papet propose alors à Marius Camoins, surnommé Pique-Bouffigue, le propriétaire de la ferme, de la lui racheter. Mais la discussion tourne mal et Pique-Bouffigue, projeté à terre par le Papet, meurt en heurtant une pierre avec sa tête. Afin d'acheter la ferme et le terrain contenant la source pour un prix modique, Ugolin et le Papet bouchent la source avec du ciment. Ainsi sans eau, les lieux ne valent plus grand-chose. La ferme semble disponible, mais l'héritier de la propriété arrive un jour avec sa femme et sa fille pour s'en occuper. Il s'appelle Jean Cadoret, il est bossu, et vient « de la ville » où il était percepteur. C'est le fils d'une ancienne habitante des Bastides, Florette Camoins, sœur de Pique-Bouffigue, qu'avait jadis bien connue le Papet, avant qu'elle ne parte épouser Lionel Cadoret, le forgeron du village voisin. Idéaliste, Jean a pour ambition de mener la vie d'un paysan prospère et proche de la nature. Le Papet pousse Ugolin à cultiver l'amitié du nouveau venu pour mieux le faire échouer et manœuvre pour que le village ne révèle pas à Jean de Florette l'existence de la source sur ses terres que les deux ont bouchée.
      Après quelque temps d'inquiétude, Jean de Florette ne s'en sortant pas si mal dans sa nouvelle vie, la sécheresse et les manigances des deux Soubeyran viennent à bout du bossu qui meurt en manipulant de la dynamite alors qu'il forait un puits.
      Le Papet et Ugolin peuvent donc devenir propriétaires des Romarins, et n'attendant même pas que la veuve et la fille de Jean de Florette partent, ils débouchent la source. Mais ils ne se doutent pas que la petite Manon les a vus avant de s'enfuir en courant, prise de panique...

    lien de la vidéo: https://uptobox.com/4rvyz38s2fkw
     
      Manon des sources Volet 02
     
     
      Ugolin prospère sur la terre de Jean de Florette, les Romarins, acquise par son Papet et lui grâce à des manœuvres immorales. Manon, la fille de Jean de Florette, est devenue bergère et vit dans les collines, évitant les contacts avec les villageois. Le Papet, vieillissant, somme son neveu de se marier et d'avoir des enfants car Ugolin est le dernier des Soubeyran. Le Papet veut qu'il transmette tout l'or du clan Soubeyran à ses enfants et qu'il ne reproduise pas ce qu'ont fait les anciens, trop orgueilleux : les mariages entre cousins qui ont donné deux folles et trois suicidés (le père d'Ugolin s'étant pendu). Ugolin, qui a aperçu Manon se baignant nue, en est tombé amoureux. Mais Manon, connaissant le rôle criminel joué par Ugolin dans l'échec et la mort de son père, le repousse, d'autant plus qu'elle s'éprend de Bernard Olivier, le jeune instituteur du village. Elle surprend une conversation entre deux villageois et comprend que tous savaient qu'il y avait une source aux Romarins. Avide de vengeance, elle découvre par hasard, en voulant retrouver une chèvre tombée dans un trou, le petit lac souterrain d'où provient la source qui alimente le village et la bouche.
     
      La panique se répand dans le village et lors d'un sermon, le curé fait comprendre qu'il sait (sans doute grâce à une confession d'Anglade, le bigot) que les villageois ont porté préjudice au défunt Jean de Florette. L'instituteur, invitant les villageois à un pot pour son anniversaire, a invité aussi Manon. Le village ne parle que du sermon du curé et on commence à accuser Ugolin et le Papet qui se défendent malgré les révélations de Manon. Un témoin inattendu, Eliacin, l'idiot du village au tempérament agressif, intervient et confirme les dires de Manon. Ugolin, désespéré, propose de racheter ses fautes en offrant tous ses biens à Manon si elle l'épouse.
      Elle le rejette et il comprend qu'elle aime l'instituteur. Ugolin se suicide par pendaison, laissant le Papet esseulé.
      Manon et l'instituteur se marient. La santé de César dépérit. Ayant déposé des fleurs sur la tombe de son neveu, il s'assoit sur un banc devant l'entrée du cimetière, à côté d'une vieille femme aveugle, Delphine.
      Celle-ci lui révèle qu'il est le père de Jean de Florette, ce que César ignorait, car il faisait son service militaire en Afrique du nord, et la lettre que Florette lui avait écrite pour l'en informer a été égarée par l'armée.
      Rongé de remords, le Papet, sentant sa fin proche, fait venir le curé dans sa maison pour se confesser, écrit à Manon, lui expliquant toute l'histoire et lui léguant tout ce qu'il possède. Il meurt la nuit suivante dans son costume de cérémonie. 

    lien de la vidéo: https://uptobox.com/19dbqzqo9udn

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :